fbpx

20 égéries qui ont marqué l’image de la Maison Louis Vuitton | Découvrez-les ici

Talent de la maison Louis Vuitton sur le tapis rouge

Au cœur de la Maison Louis Vuitton

Il s’agit de luxe, d’élégance et du chic à la française tout en gardant un style rétro et bourlingueur.

Parler d’égérie Vuitton, c’est parler de beauté, d’inspiration, d’originalité, d’incarnation. Ces icônes ont été choisies, le plus souvent, pour incarner les valeurs de la marque.

Pourtant, jusqu’à 2008, si des artistes comme Michèle Morgan ou Jeanne Moreau exhibent la marque, les mannequins restent impersonnels. L’arrivée de créateurs comme Stephen Sprouse, Takashi Murakami et Yayoi Kusama vont donner une nouvelle impulsion aux campagnes de pub.

Désormais, on aime prendre la pose pour l’exclusive marque de luxe Louis Vuitton !

À travers ces 20 égéries, évoquons tous ces hommes et ces femmes qui ont chacun à leur tour porté, touché et transmis davantage d’admiration et de succès autour de cette marque emblématique.

Sans en oublier le talent des photographes de la maison.

20 égéries qui ont marqué l’image de l’emblématique maison Louis Vuitton :

1. Sofia Coppola, l’actrice et réalisatrice américaine a réalisé aux côtés de Marc Jacobs, une collection capsule.

Dans le domaine de la mode, une collection “capsule”, ce sont des accessoires, du prêt-à-porter créés en édition limitée, et ce sur une courte période.
Kanye West a également voulu relever le défi et créer une collection de sneakers avec la marque. Ce qui aura permis à la maison Louis Vuitton de trouver sa place sur le marché de la “sneaker”.

Les deux amis ont imaginé des pochettes, des sacs, des pyjamas et des souliers. Sofia Coppola ne s’est cependant pas arrêtée là. Elle est devenue l’ambassadrice du sac mini SC et a réalisé une dizaine de vitrines pour l’enseigne parisienne.

Elle n’était pas en manque d’inspiration, elle s’est inévitablement tournée vers ce qu’elle aime : les fleurs, les cœurs et ? Le chocolat ? Non les néons.

Avant de prendre son rôle, elle avait notamment posé pour l’objectif avec Francis Coppola, son père pour “Certains voyages se transforment en légendes”, Les Bahamas, 10:07; produite pour mettre en valeur les bagages de Louis Vuitton. Comme quoi, la mode, c’est toujours une histoire de famille.


2. Emma Stone
, oscarisée pour son rôle dans “La la land” est devenue l’icône pour le parfum “Coeur battant”. Un subtil mélange de poires et de fleurs blanches.

Elle se voit prendre la pose pour une publicité entre terre et mer. On y voit de la féminité, de la sensualité et du lâcher-prise entre Capri et Paris. Ce n’est pas la première fois que la marque fait appel à l’actrice pour l’une de ses campagnes.
Elle avait notamment rejoint le désert de Californie aux côtés de Michelle Williams et Alicia Vikander pour “l’âme du voyage”. La représentation parfaite de ce qui a fait la renommée de la maison Louis Vuitton : le voyage.

3. Léa Seydoux, un vent de liberté plane chez Louis Vuitton. C’est au gala de l’Unicmef qu’elle endosse son rôle d’ambassadrice de la marque. De l’Afrique du Sud au Mexique, des photos de la campagne sont réalisées dans des décors à couper le souffle.

L’actrice française s’est vue aussi devenir le visage de sept fragrances de la maison : Rose des Vents, Turbulences, Dans la Peau, Apogée, Contre Moi, Matière Noire et Mille Feux. Petite anecdote, lors des Oscars 2020, Léa Seydoux s’est vue créer une robe écoresponsable avec la maison Louis Vuitton, d’un blanc immaculé, finie d’un ourlet noir en faille de soie certifiée Red Carpet Green Dress. De quoi prouver que la marque de luxe française se soucie de l’impact environnemental.

4. Madonna ! Et s’il fallait donner un look sensuel à la marque, c’est vers l’icône de la pop que Marc Jacobs s’est tourné, subjugué par le dynamisme de la chanteuse sur scène.
Printemps/été 2009, Madonna a 50 ans, elle est divorcée. Elle prend son rôle de manière suggestive dans une ambiance qui joue avec les évocations des années-bars parisiennes rétro ou encore Joséphine Baker.


5.
La réalité virtuelle au service de la mode. Lightning, est la surprenante égérie de la maison Louis Vuitton. C’est une première pour la marque, un personnage du jeu vidéo, “Final Fantasy XIII”. Le but : partir à l’aventure dans plusieurs mondes et affronter ses adversaires et libérer la soeur de Lightning. Elle a été créée par Tetsuya Nomura, un créateur japonais de jeux vidéo. Nicolas Ghesquière a eu l’idée de le mettre en avant pour la campagne “Séries 4”.

6. Clémentine Balcaen a 20 ans, elle est originaire du Hainaut et est devenue l’une des mannequins les plus appréciées de la marque Vuitton. Jamais, elle n’aurait jamais imaginé décrocher un contrat de mannequinat alors qu’elle venait pour un ami.

C’est au Musée du Louvre qu’elle fait son apparition en tant que mannequin exclusif et défilera par la suite pour la collection automne/hiver 2019-2020 ainsi que pour le spectacle “Croisières 2020”. Voilà une Belge qu’on ne manquera pas de suivre.

7. Brigitte Macron, avance sur le tapis rouge vers son nouveau destin en tailleur bleu France LV. Proche de Delphine Arnault, la directrice générale adjointe de la marque, elle fut aussi le professeur de Jean et Frédéric, les fils de Bernard Vuitton. Perfecto en cuir, boutons, tirettes, reflets métalliques, les plus de Nicolas Ghesquière. Et quand elle se rend au G7, Brigitte Macron enfile la petite robe au look classe et simple qu’elle rehausse de détails qui lui donnent un chic à la française comme les talons assortis au sac en cuir à damier à ses initiales.

8. Indya Moore, issue du Bronx, elle est la muse de Nicolas Ghesquière.
Seize boucles comme le nombre des femmes transgenres assassinées depuis le début de 2019 aux États Unis.

Elle est la première trans à pouvoir poser pour la maison Louis Vuitton. À 24 ans, elle fait l’hystérie dès son premier défilé. Sous la lumière des projecteurs, elle sait que son combat est en train de se gagner.

9. Jayden Smith, 17 ans en 2016, fils de Will Smith et Jada Pinkett-Smith décide de supporter la collection femme. Il tient à casser les codes du genre et à représenter la liberté incarnée par sa génération. Il fait le buzz, et c’est tout bon pour la marque ! Au cocktail Louis Vuitton ”X” à Beverly Hills de juin 2019, il harmonise ses cheveux hirsutes et ses chaussettes au rose de l’affiche du gala.

10. Alicia Vikander, l’actrice suédoise rejoint le troisième opus pour la collection automne-hiver 2015-2016. Aux côtés de Jennifer Connelly et Michelle Williams. Sous les objectifs de Juergen Teller et de Bruce Weber. Ces défilés croisières poseront leurs malles aux Caraïbes puis à Palm Springs. Et pour Alicia, ce sera la simplicité et la désinvolture du Twist au fermoir bombé, à la chaîne coulissante, de toile Denim ou de cuir blanc.

11.« Trois parcours magnifiques, un match historique », c’est le thème imaginé en 2010 par la maison Louis Vuitton. Zinedine Zidane, Pelé jouent le match !… Au babyfoot, arbitré par Diego Maradona dans le bar madrilène, le Café Maravillas. Amitié, fair-play, respect de l’adversaire, toutes les valeurs du sport sont ainsi traduites dans une ambiance bon enfant par les clichés d’Annie Leibovitz. Un teaser de cette rencontre était disponible sur louisvuittonjourneys.com.


12.Sean Connery.
Il faut de l’audace pour qu’une marque telle que la maison Louis Vuitton intègre un James Bond à ses égéries. Il faudra aussi beaucoup de persuasion à la maison pour faire fléchir l’acteur. Louis Vuitton s’engagera à faire une donation à l’association The Climate Project, dirigée par le Prix Nobel de la Paix Al Gore, à son nom pour signer le contrat. La campagne est basée sur le thème du voyage, une quête qui va bien au-delà des kilomètres parcourus. C’est habillé de tons d’écume, de sable gris et d’orage qui contrastent avec la force tranquille des 80 ans de l’acteur que « Certains voyages se transforment en légendes ».

13. David Bowie, 2013, “L’Invitation Au Voyage”, met en scène le chanteur et la mannequin Arizona Muse dans un clip de Romain Gavras. Dans la féérie et la décadence d’un palais vénitien, résonnent les notes d’ ”I’d Rather Be High” jouées au clavecin par un David Bowie masqué.  Témoin de ce rêve, la partition dans le sac Vivienne d’Arizona Muse … C’est ainsi que passent les traditions, d’une époque à l’autre…

14. Xavier Dolan, ce jeune Canadien, réalisateur-acteur, en avait rêvé de se voir en grand format sur les panneaux qui ornent les ponts. Un clin d’œil du karma, pour moi’, il a 26 ans quand le photographe Alasdair McLellan l’immortalise dans un ensemble veste et pantalon de la collection printemps 2016. Xavier Dolan y tient également les Keepall et Porte-Documents Voyage Bandoulière, sacs emblèmes de la ligne de maroquinerie Ombré.

15. L’agence Ogilvy & Mather avait imaginé cette campagne dès 2007, les clichés sortiront en 2012. Le sextuple champion du monde de boxe, Mohamed Ali pose devant l’ oeil d’ Annie Leibovitz aux côtés d’un de ses petits-fils Curtis Mohamed Conway Junior.

Dans le jardin de son habitation de Phoenix, c’est un grand-père qui regarde tendrement le jeu de son petit bonhomme équipé de ses gants de boxe. Courage, volonté, abnégation en ont fait une légende. C’est cela qu’Antoine Arnault, directeur de la communication de LVMH sait qu’on retiendra en revenant sur la page, un instant, une seconde… si précieuse.

Un voyage commence parfois dans les pas d’un géant. Mohamed Ali et une étoile montante. Phoenix, Arizona

16. Mikhaïl Gorbatchev.  Voyage-t-on pour découvrir le monde ou pour le changer ?

Mur de Berlin. C’est la légende du cliché, signé Ogilvy, d’un dirigeant communiste côtoyant l’univers du luxe qu’on retiendra en 2007 de cette campagne voyage. Mikhaïl Gorbatchev, ex
président de l’URSS, défilant le long le mur de Berlin sur la banquette arrière d’une berline, un sac Vuitton comme sac de travail.

Dans un nuancier de gris bleutés, l’homme au pardessus noir, un Keepall monogrammé LV 1930 débordant de documents pour bagage, parcourt ce qui a été l’œuvre de sa vie, avoir contribué à la chute du mur de Berlin. Pour qu’on retienne cette image de lui, en plus d’une donation à la Croix-verte dont il est le créateur, il aura su jouer et profiter des médias.

17. Matthias Schoenaerts Il est belge, il aime relever les défis, s’inventer une histoire différente. Car le but ultime, c’est la rencontre avec les autres. Quoi de mieux comme principes de vie pour incarner une campagne publicitaire sur le thème du voyage !

Le premier shooting, hé oui, il y en aura un deuxième, met en scène une décapotable débordant de Cabas East-West de la collection Printemps/Été 2014 créée par Kim Jones et inspirée par le style du Sud-Ouest américain.

Le second chapitre réalisé par Mikael Jansson, montre un homme d’affaires discret, réfléchi en collection automne/hiver dans un retour aux sources, parcourant les paysages époustouflants d’Islande, l’intemporel « Porte-documents Business en cuir épi Bordeaux ».

18.Keith Richards, parce que « Certains voyages ne peuvent pas se traduire par des mots, le guitariste des Rolling Stones fera partie de cette campagne ‘Voyage’. New York. 3 heures du matin. Le bassiste des Rollings Stones, gratte des Blues en do dans une chambre d’hôtel aux éclairages tamisés par des écharpes noires imprimées de têtes de mort. Pour marquer le décalage, l’étui de guitare fait sur mesure en toile monogrammée intemporelle.

C’est un honneur pour nous, ‘Pour l’icône qu’il représente, parce qu’il a parcouru des contrées que je ne connais pas’. -Antoine Arnault, directeur de la communication à la maison Louis Vuitton.


19
. Parce qu’il incarne l’exploit et l’engagement, Michael Phelps, fort de ses 22 médailles olympiques, pose pour Annie Leibovitz. Aux côtés de la gymnaste soviétique aux 18 médailles, Larissa Latynina, 77 ans.

Deux parcours extraordinaires. Une même destinée

Dans un costume trois-pièces, un sac de voyage de la maison Louis Vuitton. Une seconde photo qui ne fait pas partie de la campagne, on le voit dans une baignoire en maillot de bain et sac monogrammé LV au centre.

20. L’Afrique sera la première des 5 campagnes de la collection 2020 “spécialement imaginées pour illustrer l’empreinte positive de l’humanité sur la terre”. Et c’est au Maroc que les frères Cherkaoui de Marche-en-Famenne originaires du pays, posent dans un décor luxuriant de fleurs sauvages pour Viviane Sassen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

ut leo Donec Lorem eget mattis neque. ante. Donec